LES INFOS À LA UNE

CAPD 34 "recours temps partiels et demande de disponibilité"

La CAPD 34 "recours temps partiels et demande de disponibilité" a eu lieu le 7 juin 2022.

Lire le compte rendu

07/06/2022

Enseignants éligibles à la classe exceptionnelle 2022/2023 

Initialement prévue à partir du 23 mai, suite à un retard dans la campagne,  la consultation des avis des IEN ne sera possible qu'à partir de la semaine prochaine.

 

Comment consulter l'avis sur IProf ?

  • Cliquez sur l'onglet "Les services"

  • Cliquez sur la case "OK" à la suite de la phrase "Accédez à la campagne classe excep. prof. des écoles 2022/2023"

  • Cliquez sur l'onglet "consulter votre dossier"

  • Cliquez sur l'onglet "synthèse"

02/06/2022

"Ajustement carte scolaire"

Le CTSD 34 "ajustement carte scolaire" se tiendra le 27 juin et le CDEN se tiendra le 5 juillet. Nous vous invitons à remplir notre fiche de suivi afin d'avoir les éléments pour défendre vos intérêts.

remplir la fiche de suivi

31/05/2022

Gérer des relations conflictuelles

Que faire si vous faites l'objet d'une plainte ? Incivilités, violences : comment réagir, comment se protéger ? Le SNE fait le point pour vous.

En savoir plus

09/12/2021

Les circulaires à ne pas rater

Aude, Gard, Hérault, Lozère, Pyrénées-Orientales :

Accéder aux circulaires

Please reload

Préparer son RDV de carrière
sne-csen.net preparer rdv carriere.jpg

le SNE fait le point pour vous et vous propose une méthode pour optimiser vos chances.

à découvrir ici

ADHÉRER AU SNE, COMBIEN CA COÛTE ?

Adhésion à l'année, de date à date.

Possibilité de prélèvement en 10 fois sans frais.

SNE image journal de bord 2021 2022.jpg
cout de l'adhesion SNE.jpg

Assurance professionnelle GMF comprise dans le prix de l'adhésion.

GMFpetit.jpg
Surchauffe à l’école
CHALEUR - CANICULE.001.png

La multiplication et l’intensification des épisodes de chaleur posent des problèmes dans les écoles en termes de conditions de travail, de santé et d’efficacité pédagogique. Il faut alors s’en remettre aux municipalités et dépendre une fois de plus des inégalités territoriales, de l’état des finances des communes ainsi que de la priorité qu’elles accordent à leurs écoles et aux enfants d’une partie de leur électorat. Nul doute que si les élèves avaient le droit de vote, toutes les écoles de France seraient déjà climatisées…

Pétition pour un diagnostic de confort thermique obligatoire dans toutes les écoles

Le SNE lance une pétition en ligne pour demander qu'un diagnostic de confort thermique d'été soit effectué dans toutes écoles de France. Un score insuffisant serait contraignant pour que la mairie engage des travaux d'amélioration du confort thermique d'été. En cas d'épisode caniculaire, des fermetures ciblées pourraient être décidées localement en fonction du score obtenu.

DERNIÈRES NOUVELLES DU NATIONAL...

02/06/2022

Climat scolaire 1er degré, la coupe est pleine !

Le baromètre 2021 sur le climat scolaire de l’association ASL vient de paraitre et sa lecture fait émerger les conclusions suivantes : le climat scolaire est dégradé, les personnels du premier degré sont en première ligne face à des comportements souvent déplacés ou irrespectueux et les démarches n’aboutissent pas toujours, les enseignants étant découragés par les autorités policières ou notre administration. Pour le SNE, il est indispensable de remédier à cette situation intenable.

07/04/2022

Le SNE revendique une prime de «professeur principal»

Cette semaine, après la prime de « vie scolaire », notre syndicat vous présente une seconde proposition : la prime de «professeur principal». Dans les faits, tous les enseignants du premier degré en charge de classe exercent pleinement et chaque année les fonctions de professeur principal. Le SNE revendique donc le doublement du montant de l’ISAE pour qu’il corresponde à l’intégralité du montant de l’ISOE.

22/03/2022

Comment détruire une enseignante, mode d'emploi

 

Une enseignante d’un petit village de l’agglomération de Lille a été la cible de quelques parents d’élèves pendant plusieurs mois. Aujourd’hui, elle est anéantie, même si le Directeur académique a convenu que les éléments à charge s’apparentaient à des faits habituels de classe. Le SNE l’accompagne dans ces épreuves et fera tout ce qui est possible pour la protéger et restaurer son image.

16/03/2022

Dégel du point d'indice annoncé, il était grand temps !​

Bien sûr, nous ne sommes pas dupes : cette annonce intervient à quelques semaines des élections présidentielles et le dégel n'aura ou n'aurait lieu qu'après cette élection. Le SNE salue néanmoins cette nouvelle, même si notre niveau de satisfaction dépendra de l’ampleur du dégel. La revendication première du SNE concernant les salaires reste une revalorisation catégorielle pour le 1er degré, puisque nos revenus sont encore et toujours à la traîne par rapport à ceux de nos collègues du second degré.

31/01/2022

Un signal d’alarme de plus à propos des enseignants

Ces dernières années, enseigner est devenu une tâche éreintante, voire impossible tant les exigences de l’administration écrasent les enseignants. Outre leur mission auprès de leur groupe classe, il incombe désormais aux enseignants de gérer l’inclusion scolaire, la multiplication des dispositifs qui lui sont inhérents, l’individualisation des apprentissages, le foisonnement des informations et les remises en question incessantes. La crise sanitaire a ajouté de la difficulté à la difficulté.

26/01/2022

Carte scolaire 2022 : un simple jeu de mots ?

La pénurie d’enseignants demeure un sujet central. L’annonce de la dotation nationale de 1 965 «moyens d’enseignement» (et non «postes», la nuance est importante) peut sembler séduisante. Et pourtant, au final, il faudra banalement choisir quelle école aura le privilège d’obtenir une ouverture et laquelle devra supporter ses 28 élèves de moyenne. Le SNE vous explique pourquoi.

16/12/2021

Direction : évolutions du régime de décharge pour 2022​

Le 15 décembre, le ministère a annoncé une augmentation des décharges pour les directeurs des écoles de 6, 7, 12 et 13 classes. Seuls 20 % des directeurs d’école bénéficieront de ces mesures. C’est une bonne nouvelle pour eux, mais pas pour les 80 % restants qui déploreront à juste titre un statu quo. A ce rythme, il faudra beaucoup plus que 5 ans pour parvenir à améliorer véritablement le niveau de décharge des directeurs d’école.